Comme nous le savons la conscience de l’homme est principalement en relation avec le monde physique extérieur au travers des cinq sens.

Cette conscience est appelée la conscience de veille par opposition à la conscience que nous pouvons avoir pendant le sommeil qui est peuplée de rêves.

Ceux-ci vont plus ou moins nous marquer. La plupart des rêves seront oubliés, certains vont rester dans notre mémoire si ces rêves ont provoqué le réveil comme des cauchemars ou encore si les rêves se sont produits peu avant le réveil.

Nous n’allons pas vraiment attacher d’importance aux rêves car nous avons appris dans notre enfance que ceux-ci sont "imaginaires" et ne correspondent pas à la réalité.

Il existe une autre forme de conscience qui est celle du voyage astral.

Celui-ci correspond à un déplacement de notre conscience hors du corps avec l’aide d’un autre corps appelé habituellement corps astral ou émotionnel.

Pendant le déplacement de la conscience hors du corps physique, celui-ci se trouve dans un état végétatif où il manifeste une forme d’endormissement ou de transe pour une personne qui observe le corps de l’extérieur.

Le voyage astral ou la sortie consciente hors du corps se produira dans différentes conditions :

  1. Accident avec un choc violent ou avec certaines maladies.
  2. Absorption de substances particulières comme les drogues.
  3. Arrêt cardiaque avec mort clinique temporaire.
  4. Sortie hors du corps avec une technique d’hypnose.
  5. Entrainement à provoquer le voyage astral qui débute en général par une relaxation.

Cette dernière technique est la plus naturelle car elle est entièrement volontaire et n’affecte pas la santé du corps physique.

Une fois hors du corps physique, le corps astral peut se déplacer dans l’univers astral.

C’est un monde où l’espace, à l’image du monde physique, est constitué « d’atomes » de ce plan et qui vibrent lentement dans le bas astral (comme la matière solide) et de plus en plus rapidement dans l’astral supérieur (comme avec l’air ou le plasma sur terre)

Pour pouvoir aller du bas astral au monde astral supérieur et faut donc accélérer les vibrations des  « atomes » du corps astral.

Ceci se fait simplement en faisant monter nos émotions, nos sentiments d’un niveau de fréquences basses comme la peur, la haine, la possessivité, l’égoïsme … à un niveau de fréquences hautes comme la paix, la joie, l’amour, la félicité …

Le corps astral est donc capable de se déplacer dans les 3 dimensions de l’espace plus une qui correspond à sa fréquence vibratoire.

Les entités ou personnes qui seront rencontrées sur un plan donné seront normalement en harmonie vibratoire avec le plan astral où elles évoluent.

Le plan astral supérieur est le lieu habituel des humains qui se sont détachés des contingences terrestres après un certain après la mort.

C’est donc un plan où l’amour et la joie règnent et où les êtres humains continuent à évoluer

Il n’y a pas de fracture nette entre le monde physique et le monde astral. C'est-à-dire que nous avons toujours la possibilité de prendre conscience de ce plan avec les sens du corps astral, de rencontrer et communiquer avec des personnes diverses, de créer des objets, des structures solides et  habitables, de se déplacer …

Seulement comme les atomes de ce plan sont moins denses et plus rapides, la matière est plus sensible à notre volonté, à nos désirs. Il y a beaucoup moins d’inertie que sur terre pour pouvoir créer et pour pouvoir modifier ce qui a été créé.

Les déplacements sont donc beaucoup plus rapides et peuvent l’être à la vitesse de la pensée.

La sensation d’espace est très différente et il existe un sentiment de liberté que nous n’avons pas dans notre corps physique.

Il n’est pas nécessaire de manger et boire car la nourriture est apportée par l’espace d’une façon analogue à l’air pour notre corps physique.

Pour communiquer nous utilisons sur terre la voix en faisant vibrer l’air. Sur le plan astral nous utilisons la télépathie pour transmettre des messages divers.

A la fin du voyage astral ou si notre corps physique est sollicité par des stimulis extérieurs (visuels, auditifs ...) alors le corps astral est rappelé automatiquement et revient prendre sa place initiale dans le corps physique.

Si l’on peut résumer on peut dire que notre monde physique nous impose des contraintes que nous n’avons pas ou peu sur le plan astral : respirer, boire, manger, dormir régulièrement, se vêtir, se chauffer, travailler, mettre du temps pour se déplacer, pour créer, construire, avoir des enfants avec la sexualité et les éduquer…

Toutes ces contraintes du monde matériel  ne sont pas négatives car elles sont là pour nous enseigner des vérités, des connaissances que nous aurions beaucoup de mal à acquérir autrement.

Comme vous avez pu le constater la vie sur terre est très courte ; moins de 100 ans pour beaucoup d’êtres humains ce qui ne représente en vérité pas grand-chose devant l’éternité.

Utilisez donc bien votre existence matérielle qui est nécessaire.

Si vous en avez l'envie et l'opportunité entrainez-vous au voyage astral de manière sécurisée pour votre corps physique et ceci pour avoir une nouvelle conscience et un avant gout de ce qui vous attend après la mort.

Voici un certain nombre de vidéos qui vont vous parler d’expériences vécues dans le domaine du voyage astral.

 

 

http://www.mysteredelavie.fr/archives/2014/03/31/29564115.html

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1