Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Couper des liens avec des membres de la famille toxiques est un acte sain

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 30 Août 2018, 15:10pm

Catégories : #Conseils et bien être

Parfois, vous passez des années à sacrifier votre santé mentale et émotionnelle dans des relations abusives sous prétexte que vous devez supporter les membres de la famille. Et Parfois, couper les liens peu être l’une des décisions les plus difficiles auxquelles vous pouvez faire face dans la vie, mais qui pourra être nécessaire !

Qui donc veut être la personne qui ne parle pas à sa famille ? Personne. Mais selon Sherrie Campbell, une psychologue licenciée en Californie et auteure du livre « Loving Yourself : The Mastery of Being Your Own Person », parfois c’est nécessaire pour le bien de notre santé.

En fait, il faut savoir que les membres de la famille ne sont pas toujours des gens sains pour vous, et si ces gens n’étaient pas de votre famille, vous ne les auraient jamais choisi pour faire partie de votre vie en raison de leurs mauvais comportements avec vous.

Campbell évoque plusieurs raisons de mettre fin aux relations avec des membres toxiques de la famille.

1. Abus et manipulation:

Quand la relation est basée sur n’importe quel type d’abus mental, physique, sexuel, verbal ou émotionnel , ou quand la relation est basée sur la manipulation, manifeste ou cachée, ou alors quand vous constatez que vous vivez dans une anxiété constante, il est temps de vous aimer assez pour partir.

2. Une énergie négative au contact:

Lorsque le seul contact avec les membres de la famille est négatif, que vous vous sentez toujours rabaissé, faible, ou inférieur, il est temps de dire adieu.

3. Beaucoup de stress

Vous devez savoir qu’il est temps de couper les ponts avec ces personnes quand vos émotions sont totalement prises par le fait de vous défendre et de vouloir vous expliquer. Ou encore quand la relation avec eux crée beaucoup de stress et affecte les domaines importants de votre vie, au travail, à la maison ou les deux.

4. Vous devenez obsédé par leurs ragots

Si vous vous trouvez obsédés par les ragots sur vous, que vous essayez de corriger les fausses informations, et que vous en perdiez même le sommeil, alors vous êtes envahis par la toxicité des membres de votre famille.

5. La relation unilatérale

Lorsque la relation tourne seulement autour de l’autre personne et qu’il n’y a aucune raison réelle pour laquelle l’autre ne peut faire aucun effort pour la santé et le maintien de la relation avec vous. Mais les relations unilatérales sont vouées à l’échec. Maintenant, vous devez commencer à vous concentrer sur votre propre guérison.

6. Quand la relation ne concerne que l’emprunt ou l’argent

Si vous voyez que les membres de votre famille ne vous contactent que pour leur propre intérêt, pour avoir ou emprunter de l’agent, sachez qu’ils sont toxiques à votre bien-être et ne font que profiter de votre générosité.

Les personnes toxiques ne sont pas corrigeables

Ce n’est pas à vous de «corriger» les gens toxiques, même si ce sont des membres de votre famille. Les personnes toxiques créent des drames et vivent dans un monde de négativité et vous devez choisir vous-même si vous pouvez tolérer leur comportement pour toute une vie ou s’il est temps de faire de votre propre bien-être une priorité.

Cela peut signifier de passer moins de temps avec eux, de ne pas partager avec eux des informations personnelles ou de vous déconnecter entièrement, temporairement ou définitivement de leur vie.

Réaliser que le membre de votre famille n’est pas disponible ou ouvert à vous aimer pleinement et complètement, et à découvrir le fait que vous ne pouvez pas faire appel à lui ou lui faire confiance, est l’une des réalisations les plus difficiles de la vie.

Ce n’est pas parce qu’ils sont membres de votre famille que c’est une relation fondée sur l’amour mutuel, le respect et le soutien les uns envers les autres. Vous êtes une famille par le sang et cela peut être le seul lien qui existe dans votre relation.

Vous avez le droit d’avoir une vie saine et heureuse

Vous méritez d’être traité avec amour et respect. Vous ne pouvez pas vivre sainement si vous êtes constamment envahi par leur toxicité.

Vous ne vivrez pas une vie positive que vous méritez dans l’entourage d’une personne toxique qui vous blesse délibérément et vous empêche de connaître le vrai bonheur.

Pratiquer l’amour de soi et prendre soin de soi chaque jour sera un nouveau concept pour vous, mais avec le temps, vous verrez et sentirez que c’est le bon pas vers une vie nouvelle et épanouissante.

SOURCE

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

trochu 25/12/2019 17:24

Absolument vrai et d'accord avec tout ce qui est dit ici, étant donné que je l'ai vécu et le vis actuellement pour avoir rompu et coupé définitivement avec tous membres de ma famille, je ne vois plus que ma mère de temps à autre car elle est âgée, mais ne ressens plus de lien ou d'attachement puisqu'il n'y en a jamais vraiment eu. Je me sens franchement libérée et bien mieux dans ma tête et dans mon corps depuis que je ne vois plus personne et que je ne suis plus au courant de rien ! merci pour cet article très important car lorsqu'il est question de familles toxiques il n'y a qu'un lien de sang et rien d'autre, nous ne partageons rien, nous sommes des étrangers.

Emond mickael 27/10/2019 06:57

Aujourd'hui j'ai pris la desision de couper les pond avec ma famille mare que mon père me prend la tête pour ma Fason de mabiller mes perisng la cigarette ou alors ma Fason d'être hier il m'a pris la tête pour un livre que j'ai ecri et inventer parcequil y avait de la sorcellerie dedan celon lui chu posséder donc demain je par trabkilement cher moi et finie je les appel plus ne répond plus a leur appel et auci ne vais plus les voir et n'acceptera pas qu'il vienne cher moi

Marilyne 23/07/2019 01:34

Le pervers narcissique retourne les rôles et se positionnent en victime et il qualifie celui qui se défend enfin après des années de maladie, de souffrances comme la personne toxique !
C’est du vécu !!!
J’ai eu plus de 20 ans de dépression pour des parents toxiques méprisants sans valeur ni morale.
Un frère inexistant vu le mépris du père envers lui et une sœur distante cachant son mépris sa jalousie et sa souffrance par la distance, deux jeunes adultes aussi toxiques que les parents !
Nous les trois du second mariage on a fait ce qu’on a pu entre toute cette salade avec la toxicité envahie et aujourd’hui face à moi je ne vois que des gens méprisants insultants sans gêne, ni conscience !!! de parfaits innocents et je suis toxique !!!
Adieu bon vent !

Marilyne 23/07/2019 01:06

Le pervers narcissique retourne les rôles et se positionnent en victime et il qualifie celui qui se défend enfin après des années de maladie, de souffrances comme la personne toxique !
C’est du vécu !!!
J’ai eu plus de 20 ans de dépression pour des parents toxiques méprisants sans valeur ni morale.
Un frère inexistant vu le mépris du père envers lui et une sœur distante cachant son mépris sa jalousie et sa souffrance par la distance, deux jeunes adultes aussi toxiques que les parents !
Nous les trois du second mariage on a fait ce qu’on a pu entre toute cette salade avec la toxicité envahie et aujourd’hui face à moi je ne vois que des gens méprisants insultants sans gêne, ni conscience !!! de parfaits innocents et je suis toxique !!!
Adieu bon vent !

PATRICIA 03/09/2018 09:29

Absolument d'accord.

julien 31/08/2018 04:56

MOI JE COUPE LES LIENS AVEC TOUS LES POLITIQUES !!! marre de me faire plumer ! traitres envers les peuples,le divorce est defenitif............JE COMMENCE A ME POSER QUESTION pour ma banque qui me previent au dernier moment de ses augmentations tout en me disant tres hypocritement que je peux resilier ( entendons,mis a la porte) si je n'accepte pas ses augmentations :alors la LE RAZ LE BOL DE ENVERS CES VOYOUS COMMENCE VRAIMENT A MONTER !

Marie Gerard 30/08/2018 19:15

Vous ne les aurEZ ... au lieu de "vous ne les auraient jamais ... "

Nous sommes sociaux !

Articles récents