Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Une « sonneuse d’alerte » explique comment l’armée des États-Unis teste des vaccins expérimentaux sur des soldats

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 10 Décembre 2020, 14:07pm

Catégories : #Santé

Avec les nouveaux vaccins expérimentaux à ARNm COVID, un type de vaccin jamais présenté auparavant au grand public, la sensibilisation et l’hésitation aux vaccins sont à un niveau record, et à juste titre.

Cependant, pour ceux d’entre vous qui commencent à peine à vous informer sur la question des vaccins pour la première fois, vous devez être conscients qu’il ne s’agit pas d’un problème nouveau et que beaucoup d’entre nous exposent les mauvais programmes vaccinaux depuis des années.

L’armée américaine a été à l’avant-garde du développement de vaccins destinés à la guerre, et non à la «santé publique», et ils ont une longue histoire de tests de vaccins expérimentaux sur nos propres troupes.

Lorsque les choses tournent mal et que des personnes sont tuées ou blessées par ces vaccins expérimentaux, cela est dissimulé et l’armée détourne le sujet vers d’autres explications.

L’UN DES PREMIERS ENREGISTREMENTS DE CET ÉVÉNEMENT REMONTE À 1918, À FORT RILEY, AU KANSAS, PENDANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE. 

Les soldats ont reçu une injection d’un vaccin expérimental contre la méningite bactérienne.

Le vaccin a terriblement mal tourné et une souche de pneumonie bactérienne a créé une pandémie qui a fini par tuer 50 à 100 millions de personnes.

Vous n’en avez jamais entendu parler ? 

C’EST PARCE QU’IL A ÉTÉ DISSIMULÉ ET RENOMMÉ «LA GRIPPE ESPAGNOLE».

Lire la suite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents